10€ que cette photo du futur date du passé.

Prenez un des plus gros producteurs de hip-hop américain, en quantité et probablement en qualité. Appelons le Dan the Automator (au hasard).
Choisissez un des plus grands DJ du monde, en-tout-cas d’Hawaii. Nommons le Kid Koala.
On rajoute à ce déjà beau mélange, une louche de Del The Funky Homosapiens (Le rappeur du tube interplanétaire de Gorillaz « Clint Eastwood »). Après incubation dans un magnifique studio tout neuf, on obtient Deltron 3030, un « supergroupe » de hip-hop faisant un concept album très sympathique.
Pusiqu’on en parle, en quoi consiste ce concept ? Deltron Zero, l’alter ego de Del et héros de l’histoire, lutté contre la corporation qui domine l’univers tout en essayant de devenir un champion de la Galactic Rhyme Federation. Chaque chanson est une rencontre et de multiples interludes ponctuent l’album de façon humoristique.
Si le flow de Del, les instrumentations énormes de Dan et les doigts magiques de Kid Koala sur de délicates galettes de vinyles ne suffisent pas à vous captiver, les nombreux invités s’en chargeront sans doute. De Damon Albarn (Blur, Gorillaz) à Prince Paul (plein de choses), en passant par Sean Lennon (le fils de…), chacun interprète un rôle différent dans l’histoire du pauvre héros. Musicalement, ce disque est bien la preuve que l’on peut faire autre chose que du gangsta rap dans le milieu du hip-hop. Même si personne ici ne doutait de ça… hein ?

On peut noter qu’un deuxième album avec les mêmes énergumènes est prévu depuis quelques années, mais il ne cesse d’être retardé, aux dernières nouvelles, il ne resterait que les voix à enregistrer.

Publicités